Chirurgie esthetique Tunisie

L’anorexie une maladie mentale de ce siècle ?

Sous l’influence des médias, la télévision hier, et aujourd’hui d’internet, les silhouettes filiformes se sont érigées en norme. Chacun veut garder une silhouette fine. Ce n’est donc pas qu’une question de santé physique à préserver, il faut être dans la norme. Et pour y arriver, on est prêt à tous les sacrifices, y compris celui de ne pas manger du tout. L’essentiel étant de trouver le moyen de perdre du poids.

Quand l’image du corps s’empare des esprits

Alimentation bio, végétarisme, végétalisme, véganisme… autant de mots pour dire les maux dont souffre une société aujourd’hui en quête de son identité physique, d’une meilleure forme. On peut, et veut être sain de corps quitte à ne pas avoir l’esprit sain.

Entre ceux qui dans le monde mangent trop et ceux qui n’ont rien à manger se situent désormais en bonne place, ceux qui ne veulent plus manger du tout de peur de prendre du poids. La science a depuis longtemps trouvé un mot pour les désigner : l’anorexie. Une maladie mentale. Et nous sommes désormais plusieurs millions à en souffrir dans le monde.

Tous atteints d’anorexie mentale ?

Il y a longtemps en effet que la science a montré que se priver de manger pour se préserver de la prise du poids relève d’un trouble psychologique. Si l’anorexie étymologiquement se traduit par un manque d’appétit, une personne anorexique est celle qui s’impose une restriction alimentaire drastique. Elle se soucie tellement de son corps, de l’image qu’elle renvoie aux autres qu’elle accepte de fondre complètement. Elles sont nombreuses ces stars anorexiques.
Pour elles, seule l’apparence compte. Jessica Alba, Lady Gaga, Lily Collins que l’on présente aujourd’hui comme une ex-anorexique. Autant de symboles pour des adolescents qui n’hésitent pas à les copier.

Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux ces jeunes qui exhibent fièrement leur perte de poids comme un trophée. Or, si l’on ne doit pas être boulimique, il ne faut pas non plus être anorexique. En attendant, la psychologie nous dit que l’un et l’autre relève d’un trouble mental. Pour l’anorexie, les causes étaient hier encore inconnues. Aujourd’hui, on sait que nous sommes sous l’influence de la mode.