Chirurgie esthetique Tunisie

La Chine ne veut pas de momies opérées

Il ne faut pas forcément être un spécialiste de la chirurgie esthétique pour savoir qu’après une intervention, on doit porter des bandages pendant quelques jours. Conséquence cocasse de cette réalité : des patientes chinoises opérées en Corée du Sud n’ont pas été autorisées à renter sur le territoire chinois car la police des frontières ne pouvait pas s’assurer de leur identité.
En cause, donc, ces fameux bandages posés sur le visage des patientes. Résultat : Voici nos pétulantes opérées bloquées à l’aéroport.
Une version en vrai et moderne des aventures vécues par le héros du film Le Terminal mais cette fois-ci le problème n’était pas le visa mais les pansements.
Que dire ? Qu’il faudrait que les chinois mettent la pédale douce sur la chirurgie esthétique ? Que la police chinoise est vraiment tatillonne(mais rappelez-vous que les photos des passeports obéissent déjà à des règles draconiennes) ? Ou que ce monde où on prend l’avion pour aller se refaire le nez est vraiment incroyable ? Enfin que les déçus de l’affadissement du monde, de son incapacité à renouveler l’exotisme des siècles précédents pourront se consoler en se disant que désormais il existe un moyen d’avoir quelques montées d’adrénaline par le moyen de la chirurgie esthétique.